AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De Grenelle à l’ONUE : Sauver la planète pour sauver le capital ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
romain139

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 28/01/2009
Age : 27
Localisation : Marseille

MessageSujet: De Grenelle à l’ONUE : Sauver la planète pour sauver le capital ?   Jeu 29 Jan - 21:48

L'année 2007 avait été marquée par le « Grenelle de l’Environnement », opération ayant un but évident de pacification sociale sur le front environnemental. Au delà du vieux coup de l’union sacrée, cette opération pourrait bien n’être qu’une étape dans un plus vaste projet visant à créer une ONUE (Organisation des nations unies pour l’environnement) et instaurer une « gouvernance écologique mondiale ».

C’est que la crise écologique est aujourd’hui arrivée à un point où les tenants de l’État et du capital ne peuvent plus la nier comme ils pouvaient encore le faire il n’y a pas si longtemps. L’imposture de l’abondance capitaliste, qui s’édifie sur la dévastation de la planète et de ses ressources, et sur l’oppression d’une grande partie de l’humanité, pourrait bien se trouver démasquée aux yeux de ceux et celles qui y croient encore. Pour éviter une désillusion générale potentiellement déstabilisatrice pour le système, les discours écologistes sont donc repris et adaptés à ses besoins, ce qui explique la vogue actuelle du développement durable dans toutes ses variantes, qui passe d’autant plus facilement que les mouvements écologistes ont toujours eu un versant réformiste s’accommodant bien d’un capitalisme « écoresponsable ».

Alors un Grenelle pavé de bonnes intentions ???

Le « Grenelle de l’environnement », décrit par Borloo comme une « machine de guerre » (contre qui ?), regroupe outre l’État, des syndicats, entreprises, associations écologistes et collectivités locales. Les neuf associations présentes sont l’inévitable Fondation Nicolas Hulot, ainsi que France Nature Environnement, WWF, le ROC, la LPO, Greenpeace, les Amis de la Terre, le Réseau Action Climat et Écologie sans frontière (les quatre dernières sont regroupées dans « l’Alliance pour la planète »). La Confédération Paysanne est présente dans une représentation patronale. Des associations prenant part au Grenelle font une communication parallèle (legrenelleenvironnement.fr, legrenelle.lalliance.fr, etc.) où sont exprimées de nombreuses récriminations par rapport à l’organisation des débats, au choix des sujets, etc. Par exemple, elles jugent scandaleux le récent rapport de l’Académie de médecine sur les causes du cancer. Un Contre-Grenelle est organisé par Casseurs de Pub (contre-grenelle.org). Six groupes ont travaillé depuis juin sur « le climat, la biodiversité et les ressources naturelles, la santé, la production et la consommation durables, les institutions, les modes de développement écologiques ». Deux groupes « transversaux » ont été créés in extremis cet été sur les OGM et les déchets. Autour de la table on ne trouvera notamment pas la CRIIRAD ou Sortir du Nucléaire... tout simplement parce que le nucléaire n’est même pas au programme des discussions ! Pas d’évocation non plus de la société de consommation et de la publicité ou du militaire : toutes ces activités n’auraient-elles aucun lien avec l’état de l’environnement ?? On a pu apprécier récemment les effets d’annonce flous du gouvernement concernant une hypothétique interdiction des OGM, qui permettent entre autres de ne pas attirer l’attention sur les absences d’accord et donc de mesures proposées, par exemple sur les pesticides. Le tout-routier n’est pas non plus remis en cause : des taxes sur la voiture sont proposées, mais les travaux des nouvelles autoroutes ne ralentissent pas. Il n’y a pas de groupe spécifique sur l’eau. Face à des protestations à ce propos, un groupe de contact s’est créée « spontanément » fin juillet 2007, qui regroupe le PDG de Lyonnaise des eaux France et président de la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau (Véolia, Suez, Saur...), le directeur d’une agence de l’eau, le président d’une chambre d’agriculture et le président d’honneur de FNE, qui ont travaillé à partir de la fiche directive cadre sur l’eau du... MEDEF ! Globalement ce qui ressort de cette « super consultation » c’est un ensemble de mesurettes plutôt qu’un changement radical de donne !


C'était en 2007 !!! Aujourd'hui où en est-on ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Admin
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 21/01/2009
Age : 29

MessageSujet: Re: De Grenelle à l’ONUE : Sauver la planète pour sauver le capital ?   Jeu 29 Jan - 22:52

ONUE... Encore une connerie pour dépenser du fric moi je dis...^^

Non franchement faut arrêter ce délire avec l'écologie ! Je suis pourtant écolo moi aussi mais je trouve qu'il faut pas délirer à ce point.

A quoi ils vont servir ? A construire un grand congélo au pôle nord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeunescitoyens.exprimetoi.net
romain139

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 28/01/2009
Age : 27
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: De Grenelle à l’ONUE : Sauver la planète pour sauver le capital ?   Jeu 29 Jan - 23:05

Non mais grâce à des réunions comme celle-là que ce sont mis en place des actions comme:
- le principe du bonus-malus sur les véhicules et qui pour moi l'une des plus grandes réussites et permet à l'état par la même occasion de récupérer pas mal d'argent
- Ensuite la taxe écologique ( l'éco-participation )

A quand la sur-taxation des entreprises polluante ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Admin
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 21/01/2009
Age : 29

MessageSujet: Re: De Grenelle à l’ONUE : Sauver la planète pour sauver le capital ?   Jeu 29 Jan - 23:09

romain139 a écrit:
Non mais grâce à des réunions comme celle-là que ce sont mis en place des actions comme:
- le principe du bonus-malus sur les véhicules et qui pour moi l'une des plus grandes réussites et permet à l'état par la même occasion de récupérer pas mal d'argent
- Ensuite la taxe écologique ( l'éco-participation )

A quand la sur-taxation des entreprises polluante ?

Justement c'est bien là le problème ! Encore des taxes ! J'y crois pas aux taxes écolo moi... Surtout en ce moment avec la crise les gens ça les emmerdes plus qu'autre chose. C'est pas en faisant payer le petit peuple (ni le grand d'ailleurs) qu'on va y arriver à faire changer la planete. C'est pas une miette de polution en moins qui va changer les choses. Les gens s'en foute et jamais ne perdront leurs habitudes. C'est encore du fric qu'on pompe chez les gens qui travaillent !

Bien que je sois d'accord pour sur-taxer les entreprises polluante par contre, mais alors la taxe écolo faite moi rire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeunescitoyens.exprimetoi.net
romain139

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 28/01/2009
Age : 27
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: De Grenelle à l’ONUE : Sauver la planète pour sauver le capital ?   Jeu 29 Jan - 23:41

L'éco-participation je ne l'ai pas commenté parce que pour moi c'est de la ........ bref
Par contre je trouves que le principes du bonus-malus et formidable car il ne taxe que les voitures polluantes ( et à 50 000€ pour un 4X4 allemand je penses pas que les 2000€ de plus doivent se ressentir lorsqu'on a les moyens de se payer ce genre de voiture ) de même cela permet au gens qui n'en on pas les moyens de se payer une voiture neuve sur le principes du bonus de 1000€ permettant de trouver de petites citadines à moins de 7000€ Wink

Donc oui il faut taxer mais intelligemment !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De Grenelle à l’ONUE : Sauver la planète pour sauver le capital ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
De Grenelle à l’ONUE : Sauver la planète pour sauver le capital ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu d'humour pour sauver la planète.
» Londres : 100 personnes soulèvent un bus pour sauver un cycliste
» Justice - Rapport d’information. Cinq ans pour sauver la justice !
» lorsque l'on découvre l'écologie réelle !
» cherche comptable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Politique des Jeunes Citoyens :: POLITIQUE ETRANGERE ET RELATIONS INTERNATIONALES :: Relations entre les états.-
Sauter vers: